L’alimentation ou plutôt la bromatologie (l’étude de l’alimentation du « champ à l’assiette ») est une des techniques majeures de la naturopathie.

En naturopathie nous y retrouvons :

  • la diététique qui est l’art de réduire les aliments de façon plus ou moins importante et limitée dans le temps (diète). Cela concerne en particulier la cure naturopathique de désintoxication.
  • La nutrition qui est l’art de choisir, de combiner et de cuire les aliments. Elle consiste à proposer une alimentation considérée comme équilibrée et pouvant être poursuivie longtemps. En naturopathie elle concerne la cure de revitalisation.

Mais bien s’alimenter c’est aussi bien choisir ses aliments et ses produits de base en s’intéressant par exemple à leurs modes de production. Je recommande ainsi de consommer le plus possible des fruits et légumes de saison, locaux et avec un mode de production en agriculture biologique. Encore faut il s’y retrouver dans les différents labels BIO et pouvoir décrypter leurs significations !

Il existe plusieurs labels BIO (donc plusieurs cahiers des charges bio) et plusieurs logos BIO reconnaissables sur les produits agro-alimentaires.

Les deux principaux labels sont le logo AB qui fête ses 30 ans d’existence cette année (géré depuis 2008 par l’Agence bio) et le logo bio européen qui est devenu obligatoire depuis le 1er janvier 2010. Ils correspondent au même cahier des charges.

logo ABlogo bio europeen

Ces logos bio indiquent que les produits sont 100% bio ou contiennent au moins 95% de produits agricoles bio dans le cas des produits transformés, si la part restante n’est pas disponible en bio et est expressément autorisée. les OGM sont interdits, néanmoins des traces d’OGM sont quand même tolérées en dessous de 0,9 % en cas de contamination « fortuite » (c’est une des principales faiblesses du cahier des charges du bio officiel mais nous sommes quand même loin de la contamination plus ou moins « fortuite » des produits conventionnels ;-)). Les produits sont également garantis sans ingrédient chimique de synthèse.

Pour reconnaître un produit bio, il suffit de s’assurer que son étiquette comporte : le logo bio européen et/ou le logo AB le cas échéant, la mention « bio » ou « biologique », toujours accompagnée de la référence de l’organisme ayant certifié le produit sous la forme de son numéro de code (ex. en France : FR-BIO-01, FR-BIO-07…).

label bio européen certifié

La mention de l’origine géographique se décrypte de la façon suivante : EU = origine Union Européen, NON UE = origine hors Union Européen et FRANCE si 98 % des matières premières agricoles sont originaires de France.

Il existe cependant des cahiers des charges encore plus bénéfiques pour votre alimentation que le bio « officiel », ce sont les labels DEMETER et NATURE & PROGRES.

  • DEMETER : présent dans plus de 50 pays, c’est le label de l’agriculture bio-dynamique. En 1924, Rudolf Steiner philosophe et scientifique d’origine autrichienne, fondateur de l’anthroposophie, posa les fondements de l’agriculture bio-dynamique, sous la forme de huit conférences prononcées au Domaine Koberwitz, près de Breslau en Silésie. Le label Demeter est beaucoup plus exigeant que le label Agriculture Biologique (voir son cahier des charge ici)
    Les buts de l’agriculture bio-dynamique sont :

    • soigner la terre
    • régénérer, façonner et entretenir les paysages
    • fournir aux Hommes une alimentation saine
    • développer l’approche du vivant et comprendre le rôle de l’Homme
    • ouvrir de nouvelles perspectives sociales sur les fermes comme dans les liens producteurs-consommateurs (en y incluant les commerçants)

Logo demeter

  •  NATURE & PROGRES : née de la contestation de l’agriculture industrialisée en 1964, elle est maintenant l’une des principales et plus anciennes organisations de l’agriculture biologique en France et en Europe. Elle rassemble des professionnels et des consommateurs autour d’un objectif commun : promouvoir une agriculture respectant le vivant, ce qui la met à la pointe du développement de l’agro-écologie.L’objectif est donc de développer des produits respectueux des hommes, des animaux, des plantes et de la planète. Le cahier des charges du label Nature & Progrès est très strict : pour qu’un produit soit labellisé, il exige que 100% des ingrédients soient issus de l’agriculture biologique :
    • Produits garantis sans OGM (pas de tolérance de contamination « fortuite » à 0,9% comme pour le label AB ou bio européen).
    • Les matières premières doivent être obtenues en ayant recours à des procédés physiques ou chimiques simples n’utilisant pas de molécule de synthèse.
    • Les conservateurs, parfums et colorants de synthèse, les silicones et les matières issues de la pétrochimie sont interdits.
    • Les matières premières d’origine animale et les tests des produits sur les animaux sont interdits.

Logo nature et progrès

Donc choisissez des produits issues de l’agriculture biologique (Nature & Progrès, Demeter ou à defaut logo AB ou logo bio auropéen), locaux et de saison. Le mieux est d’essayer de trouver des regroupements de producteurs pour acheter en direct via des AMAP par exemple ou des systèmes comme La Ruche qui dit Oui ou des coopératives ou réseaux de magasins bio.

Share

Abonnez vous à ma lettre d'information

Recevez chaque mois les informations sur les ateliers, les événements, les recettes et les actualités bien-être et santé.

Votre inscription est confirmée !

J'utilise des cookies pour améliorer votre navigation, en continuant à utiliser le site, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer