« Que ton alimentation soit ta première médecine » nous disait déjà Hippocrate il y a plus de 2500 ans…

En effet l’alimentation est un élément essentiel à notre bien-être physique et psychique. C’est aussi un levier incontournable dans une démarche globale de gestion du poids et un des 3 piliers de l’accompagnement naturopathique avec l’activité physique et la gestion du stress.

Mais dans toute démarche de perte ou de gestion de son poids c’est aussi important d’avoir des moyens de l’évaluer objectivement. Ce qui se mesure bien se gère bien nous dit un dicton économique 🙂

Même si cela est encore sujet à de nombreux débats, se peser régulièrement, de préférence avec une balance à impédancemètre (je conseille celle-là actuellement), et en déduire des indicateurs objectifs est un bon moyen de savoir où vous en êtes.

Quelles sont les causes d’une prise de poids ?

La prise de poids a des causes multiples qui souvent se combinent pour mettre la balance dans le rouge : génétique, suralimentation, sédentarité, médicaments, stress, perturbation de la flore intestinale, etc.

Physiologiquement la prise de poids c’est une augmentation de :

  • La masse grasse : les tissus adipeux
  • La masse maigre : les muscles, si il y a un entrainement sportif régulier
  • La rétention d’eau

Surpoids et santé

Le surpoids et l’obésité augmentent les facteurs de risques de nombreux troubles : diabète de type 2, cardiovasculaires, hypertension artérielle, syndrome métabolique, cancer, etc.

Quels indicateurs suivre pour gérer son poids ?

Plusieurs indicateurs permettent d’identifier un éventuel surpoids et surtout de suivre ses efforts pour perdre du poids, par exemple :

  • L’IMC ou Indice de Masse Corporel : le plus connu, définit en 1997 par l’OMS
  • L’obésité abdominale

L’indice de masse corporelle (IMC) est une grandeur qui permet d’estimer la corpulence d’une personne. Il se calcule en divisant le poids en kg par la taille en mètre élevée au carré : poids (kg)/ taille2 (m2).

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) l’utilise pour évaluer les risques liés au surpoids chez l’adulte. Des intervalles standards (maigreur, indice normal, surpoids, obésité) sont définit en se basant sur la relation constatée statistiquement entre l’IMC et le taux de mortalité

L’obésité abdominale caractérise quand a elle le type androïde (1) chez l’adulte avec un excès de masse graisseuse situé au niveau de l’abdomen donnant un ventre très volumineux.

Cette morphologie est impliquée dans le syndrome métabolique qui décrit un état considéré comme annonciateur potentiel de plusieurs maladies graves.

Les critères de mesure du tour de taille en Europe sont les suivants :

  • ≥ 80 cm chez la femme
  • ≥ 94 cm chez l’homme

Se peser régulièrement et suivre ces indicateurs peut permettre de faire le point d’où vous en êtes actuellement et garder la motivation en voyant que vos actions pour mieux gérer votre poids donnent des résultats. Néanmoins des variations de poids de 300g à 1kg d’un jour à l’autre sont tout à fait normales. Vos intestins, qui peuvent faire 7 à 8 mètres de long gardent plusieurs repas avant que vous ne puissiez les évacuer 😉

Prenez soin de vous sans vous mettre la pression avec un régime

Avant tout « besoin » de perdre du poids il est important de faire le point, seul ou avec votre naturopathe ou un professionnel de santé pour :

  • Evaluer si il y a vraiment surpoids
  • Comprendre le « pourquoi » du besoin de perte de poids et les facteurs psycho-émotionnels associés (stress, tension, anxiété, etc.)
  • Analyser votre mode de vie : environnement personnel, familial, professionnel, etc.
  • Détailler l’alimentation et les comportements alimentaires : suralimentation, déséquilibre, pulsions, etc.

Pour faire un bilan naturopathique, n’hésitez pas à prendre contact avec moi 🙂

Dans tous les cas un avis médical sera un prérequis à tout régime contraignant ou prise de complément alimentaire soit disant « amaigrissant ».


(1) L’obésité androïde est l’opposée de l’obésité gynoïde ou le surplus graisseux se localise plus volontiers au niveau des fesses et des cuisses.

Share

Abonnez vous à ma lettre d'information

Recevez chaque mois les informations sur les ateliers, les événements, les recettes et les actualités bien-être et santé.

Votre inscription est confirmée !

J'utilise des cookies pour améliorer votre navigation, en continuant à utiliser le site, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer