Du nouveau sur les perturbateurs endocriniens

Toujours d’actualité et avec de nombreuses recherches en cours pour évaluer l’étendue de leurs impacts, les perturbateurs endocriniens ont un nouveau site Internet. La France, la Belgique, le Danemark, les Pays-Bas et la Suède ont lancé un nouveau site...

Ce site n'utilise pas de cookies par défaut. En continuant à utiliser le site, vous acceptez ses conditions d'utilisation. Plus d’informations

Le site est paramétré sans usage de cookies par défaut. En continuant à utiliser le site, vous acceptez ses conditions d'utilisation.

Fermer