Je suis stressé, tu es stressé, nous sommes stressés… L’usage du mot « stress » est devenu tellement commun que nous l’utilisons dans toutes les situations. Mais comment évaluer les éventuels impacts négatifs que le stress pourrait avoir sur notre bien-être et notre santé ?

L’échelle de Holmes et Rahe

L’Echelle de Holmes et Rahe sur les impacts sur la santé d’évènements générateurs de stress, fut créée en 1970 aux Etats-Unis par les psychiatres Thomas Holmes et Richard Rahe, pour permettre d’évaluer le niveau de stress que l’on est susceptible de subir en fonction des évènements de sa vie.

Chaque évènement potentiellement générateur de stress (dans sa vie personnelle ou professionnelle) est associé à un nombre plus ou moins élevé de points en fonction de sa capacité à engendrer du stress. Plus nous avons vécu cet événement au cours des 12 derniers mois, plus son score sera important (point associé à l’événement multiplié par le nombre de fois où nous l’avons vécu sur 12 mois).

Les études statistiques que Holmes et Rahe ont menées montrent ainsi que les personnes exposées au stress pendant 12 mois ont une probabilité plus élevée d’avoir des troubles de santé en fonction du nombre de points total :

  • Entre 150 et 200 points : 37% des personnes de l’étude avaient déclaré un ou plusieurs troubles graves
  • Entre 200 et 300 points : le chiffre passe à 50%
  • Supérieur à 300 points : le chiffre passe à 80%

Alors prêt pour faire vos calculs?

Vous pouvez télécharger le questionnaire de Holmes et Rahe pour l’imprimer et réaliser le test en quelques minutes.

Il faut néanmoins garder en tête que ce ne sont que des moyennes et des facteurs de risque statistiques. En effet cette échelle ne prend pas en compte les différences individuelles de réaction aux situations stressantes.

Comment analyser les résultats

Si votre score de stress vécus au cours des 12 derniers mois dépasse 300, vos risques de présenter dans un avenir proche un trouble important sont très élevés. Vous avez probablement traverser des situations très traumatisantes et il ne faut pas hésitez à accepter de se faire aider par un professionnel (psychologue, psychothérapeute, etc.).

Ces risques diminuent au fur et à mesure que votre nombre de point. Néanmoins, un score entre 100 et 300 reste élevé et les impacts potentiels sur votre bien-être et santé sont toujours statistiquement significatifs. Prenez soin de vous, améliorez votre hygiène de vie au quotidien (alimentation, activité physique, développement personnel pour mieux gérer émotions et facteurs de stress, etc) en vous faisant accompagner par un naturopathe si besoin.

En dessous de 100, les risques sont moins significatifs. Cependant cela ne doit pas vous empêcher de prendre soins de vous au quotidien 😉

Share

Abonnez vous à ma lettre d'information

Recevez chaque mois les informations sur les ateliers, les événements, les recettes et les actualités bien-être et santé.

Votre inscription est confirmée !

J'utilise des cookies pour améliorer votre navigation, en continuant à utiliser le site, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer